Dieu veut apprendre aux hommes ce qui leur est essentiel.


Deutéronome 8/3 : Le Seigneur t’a humilié, il t’a fait souffrir de la faim, et il t’a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères, afin de t’apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Éternel.

Que ce soit par sa Parole, les circonstances ou les épreuves, Dieu désire apprendre aux hommes ce qui est primordial, à savoir le salut de l’âme et les richesses et valeurs spirituelles éternelles. Sa relation avec les hommes en général et avec ses enfants en particulier est basée sur l’importance de l’enseignement en vue de leur apprendre ce qui lui est agréable.

Michée 6/8 : On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu.

Il n’est pas possible de savoir sans avoir appris. Le disciple est quelqu’un qui apprend.

Le signe distinctif de tout disciple est l’aptitude et la disposition à apprendre

Le verbe grec « manthanô » qui veut dire « apprendre » est à la racine du mot « mathètès » qui signifie « disciple. »

Le signe distinctif du disciple est donc qu’il apprend du Seigneur ce qu’il croit. Sa foi est un acte d’obéissance à ce qu’il a appris.

Pour pouvoir apprendre, il doit savoir écouter, mais cela s’apprend aussi.

Ésaïe 50/4 : Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné une langue exercée, pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, pour que j’écoute comme écoutent des disciples

« Le Seigneur Dieu m’a enseigné ce que je dois dire, pour que je sache avec quels mots je soutiendrai celui qui faiblit. Chaque matin, il me réveille, il me réapprend à écouter, comme doivent écouter les disciples. » (Bible en Français courant)

Il doit rester enseignable tout au long de sa vie.

Romains 1/5 : …par Jésus nous avons reçu la grâce et l’apostolat, pour amener en son nom à l’obéissance de la foi tous les païens…

« Par lui nous avons reçu la grâce, c’est lui qui nous a appelés et mandatés pour annoncer aux nations, avec une autorité apostolique, l’œuvre grandiose qu’il a accomplie, afin d’amener tous les peuples à croire en lui et à lui obéir. » (Parole vivante)

La définition la plus simple de la foi concerne le fait d’avoir une conviction, sans qu’il soit possible de dire que toute conviction soit le critère de la foi véritable.

Quant à l’obéissance, elle est le fait de se soumettre à ce que Dieu révèle. Foi et obéissance sont liées, car la soumission à ce que l’on croit démontre que l’on y croit vraiment.

Mais avant de pouvoir obéir et croire, il faut apprendre ce qu’il y a à croire.

Le disciple est à l’école de Dieu.

Jésus a dit : Matthieu 11/29 : Acceptez de vous laisser diriger par moi et mettez-vous à mon école, car, de tout mon cœur, je suis doux et humble. Ainsi votre vie trouvera son épanouissement dans le repos. (Parole vivante

« Chargez-vous de mon joug, et apprenez de moi… » (Bibles Ostervald et Darby)

Éphésiens 4/20 : …vous avez appris Christ

« Pour vous qui êtes entrés à l’école du Christ…. » (Parole vivante)

Ce que le disciple apprend n’est ni théorique ni cérébral. Cette école s’appuie sur la révélation.

Galates 1/11 : Je vous déclare, frères, que l’Évangile qui a été annoncé par moi n’est pas de l’homme. Car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ.

« Je vous l’assure, frères, la Bonne Nouvelle que vous m’avez entendu prêcher n’est pas d’origine humaine. Elle ne doit rien aux hommes. Ce n’est pas non plus des hommes que je l’ai reçue. Elle ne m’a pas été transmise comme une tradition ; c’est Jésus- Christ lui-même qui me l’a fait connaître par une révélation. » (Parole vivante)

Il n’est pas possible de croire sans connaître ni de savoir sans avoir appris.

Cette réflexion est à suivre lors des enseignements donnés une à deux fois par mois le vendredi soir à 20H dans notre église de Graulhet route de St Julien du Puy.

Bienvenue à Tous.

Catégories : Editorial

mattis Lorem tristique risus Donec adipiscing neque. leo