Un Noël qui sonne juste.

Classé dans : Editorial | 0

Lire Luc 2/1-38.

L’heure avait sonné, dans les cieux et pour la terre. Dieu préparait NOËL (Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».)

Comment regardez-vous

Classé dans : Editorial | 0

Lire Marc 6/47-50; Job31/1; Proverbes 26/5

Dans quelles directions nos regards sont-ils tournés ?
  • Autour de vous ? Comme ces disciples dans la barque, qui se sentent bien seuls au milieu de cette mer déchaînée : ils sont tellement désemparés qu’au lieu de reconnaître Jésus venant à leur secours, ils croient voir un fantôme, ce qui n’est pas pour les rassurer. Peut-être êtes-vous aussi comme la femme adultère amenée à Jésus, entourée de gens impitoyables desquels vous ne pouvez attendre que jugements et découragements. A moins que comme les aveugles sur le bord du chemin, ou encore l’infirme de la piscine de Béthesda, vous constatiez l’impuissance de ceux qui vous côtoient, à vous apporter le moindre secours.
  • En arrière ? Vers le passé, vers ce que vous êtes amené à délaisser pour obéir au Seigneur ? Attention à ce qu’il ne vous arrive pas comme à la femme de Lot ! LIRE Genèse 19/15-26.
  • Vers l’avant ? Comme l’apôtre Paul :  » Je n’ai qu’une préoccupation : oubliant le passé et le chemin parcouru, je tends de tout mon être et de toute mon énergie vers ce qui est devant moi. » ( Philippiens 3/13  Traduction Parole Vivante). Mais peut-être y-a-t-il dans ce regard beaucoup d’inquiétude et de crainte pour l’avenir ? LIRE Matthieu 6/34 et Romains 8/31-39.
  • Vous regardez à vous-même ? Attention alors à ne pas vous surestimer. Esaïe 5/21  » Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux et qui se croient intelligents. » et Romains 1/22  » Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous. » Il vaut mieux compter sur Dieu que sur soi ! Par contre, peut-être qu’en regardant à vous-mêmes vous ne voyez que vos impossibilités, ce qui, comme ce fut le cas pour le prophète Elie fuyant devant Jézabel, vous conduit à une attitude dépressive. Rappellez-vous alors de cette parole de Paul aux Corinthiens :  » Dieu nous fait toujours triompher en Christ. » ( 2 Corinthiens 2/14 ).
  • Cherchez les choses d’en haut ==> LIRE Colossiens 3/1-2. A l’image de David :  » Le matin je me tourne vers toi et je regarde. » ( Psaume 5/4 )  » Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie et le visage ne se couvre pas de honte. » ( Psaumes 34/6 ). 

Faire les bon choix

Classé dans : Editorial | 0

Deutéronome 30/19  » J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité « 

Pâques et le Printemps

Classé dans : Editorial | 0

Il y a une différence entre Pâques et le Printemps, bien qu’ils soient fêtés à la même époque de l’année. Pâques apporte le message de la Résurrection ; le Printemps nous parle de renouveau. La résurrection est la réponse, là où il n’y a plus de vie, alors que le renouveau apporté par le Printemps est une manifestation de la vie enfouie reprenant le dessus sur ce qui l’a empêchée de produire du fruit.

La mémoire et le pardon.

Classé dans : Editorial | 0

Capricieuse mémoire ! Que de souvenirs elle laisse échapper qui seraient précieux ! Combien d’autres elle garde dont nous aimerions nous libérer ! Sans doute pouvons-nous, par des exercices appropriés, améliorer nos capacités à conserver la grâce des événements passés. L’oubli, lui, ne dépend pas de nous. C’est ce qui nous interdit de le confondre avec le pardon.