editorial_addgraulhet

Deux cercles vicieux

Cessez d’acheter, quelqu’un cessera de vendre ;
Cessez de vendre, quelqu’un cessera de fabriquer ;
Cessez de fabriquer, quelqu’un cessera de travailler ;
Cessez de travailler, quelqu’un cessera de gagner ;
Cessez de gagner, quelqu’un cessera d’acheter.

editorial_addgraulhet

Paradoxe

Celui qui est le pain de vie, a commencé son ministère en ayant faim… Celui qui est la source d’eau vive, a terminé son ministère en ayant soif… Il a eu faim comme un simple mortel, mais il a nourri les affamés comme seul Dieu pouvait le faire…

editorial_addgraulhet

Quelle sera ma position ?

En ce début d’année 2022 il est bon de réfléchir sérieusement sur ce que je peux apporter aux autres, à mon prochain…Il me semble qu’il est important de ne pas recommencer les mêmes erreurs qui sont les conséquences de mauvais choix, de mauvaises décisions, mauvaises réactions… Alors pour vous aider je vous invite à considérer le texte ci-dessous, souligné par l’emploi du pronom indéfini… qui est d’ailleurs plus qu’une leçon de Français !

editorial_addgraulhet

Les trois lumières de Noël !

Évangile de Matthieu chapitre 2 verset 10  » Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent saisis d’une très grande joie.
Quelle explosion de joie dans cette scène biblique! C’était l’aboutissement d’une longue recherche. Mais pourquoi ces Mages avaient-ils étudié les astres ?

editorial_addgraulhet

La Croix donne accès à Dieu !

Jésus utilisa la parabole du fils prodigue (Evangile de Luc Chapitre 15) comme un moyen d’enseignement pour conduire à une grande vérité. Dans cette parabole, nous voyons clairement le bienfait pour l’homme- et pourtant nous voyons aussi celui pour Dieu. Voyez-vous, la parabole du fils prodigue ne concerne pas seulement le pardon envers un homme perdu. C’est plus que cela ; il est question de l’enchantement du père qui accourt auprès de son fils.

editorial_addgraulhet

Cette année-là !

Quand beaucoup lisent ce titre donné à cet éditorial de rentrée scolaire 2021-2022, la première chose qui leur vient à l’esprit, c’est une chanson enregistrée en 1976 par Claude François, qui parle de l’année 1962 ponctuée comme chaque année par des événements qui ont marqué beaucoup d’hommes et de femmes.

Ce titre tiré du texte proposé au début évoque une autre année et d’autres événements plus éternels et glorieux ! Année qui marquera le plus l’histoire des hommes jusqu’à aujourd’hui. Sûrement pas par le fait que Caïphe était le grand prêtre de la religion Juive.

editorial_addgraulhet

Une mémoire inscrite dans nos cœurs !

Il y a deux textes qui sont en accord avec le titre de cet éditorial de ce mois de juin : Le premier: Évangile de Marc chapitre 14 versets 3 à 9  » … Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en MÉMOIRE de cette femme ce qu’elle a fait. »; le deuxième: Évangile de Luc chapitre 22 verset 19  » Ceci est mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en MÉMOIRE de moi. »