NOËL

Classé dans : Editorial | 0

Lecture Evangile de Luc chapitre 2 versets 1 à 30.

Noêl veut dire:  » jour de la naissance « . Pour nous il signifie : Jour de la naissance du Christ. Oh ! Ne vous méprenez pas trop sur la date, puisque c’est sous le règne de TELESPHORE qu’elle fut fixée au 25 décembre.

Le plus important, c’est que lors d’une certaine nuit, il vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. C’est une bonne nouvelle qui sera pour tous les peuples le sujet d’une grande joie. Un Sauveur qui nous délivre du péché et de ses conséquences. Qui fait de chacun de nous une personne nouvelle, libre d’aimer et de servir le Seigneur Jésus, mais aussi nos semblables, libre de refuser le péché et libre de faire ce qui est bien, libre de pratiquer les valeurs morales et de vivre une piété saine et sincère.

 » Pour tout les peuples  » : Oui, cette bonne nouvelle concerne tous les hommes sans distinction. Qui que vous soyez, Jésus est venu sauver, changer votre vie, guérir vos maladies, et vous donner la vie éternelle dans la présence de Dieu dans le Royaume des Cieux. Jésus a dit :  » Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ?Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.  » (Jean 14/1-6)

C’est un cadeau incomparable que Dieu nous a fait en nous donnant Jésus-Christ. L’histoire qui suit le met en évidence :  Il y a quelque temps, un homme avait puni sa fille âgée de cinq ans, parce qu’elle jouait avec un précieux rouleau de papier doré. L’argent étant rare dans le foyer, il s’irrita encore davantage en constatant que sa fille avait utilisé le papier doré pour emballer son cadeau. La petite fille plaça celui-ci sous l’arbre de Noël. Le jour tant attendu arriva ! Au moment où les membres de la famille échangèrent leurs cadeaux, la fillette remit elle aussi son petit cadeau, enveloppé dans le papier doré, à son père, bien que celui-ci l’ait grondée à ce sujet. Elle lui dit :  » C’est pour toi, Papa.  » Le père eut honte de sa précédente irritation, mais la colère se ranima en lui, lorsqu’il découvrit qu’en plus la boîte était vide.

Brusquement, il lui rétorqua :  » Ne sais-tu pas, petite demoiselle, que si tu offres un cadeau à quelqu’un, il doit y avoir quelque chose dans le paquet ?  » La petite fille le regarda avec de grands yeux. Lentement, ceux-ci se remplirent de larmes tandis qu’elle répondait : « Oh, Papa, la boîte n’est pas vide. J’ai soufflé beaucoup, beaucoup de baisers dedans, jusqu’à ce qu’elle soit pleine ! » Le père en fut profondément touché. Il s’agenouilla, mis ses bras autour de sa petite fille, et lui demanda pardon pour sa colère et son irritation. Peu de temps après, la petite fille mourut dans un accident. Aujourd’hui encore, on raconte que son père, jusqu’à sa mort, garda la boîte à côté de son lit. Et chaque fois qu’il se trouvait en situations difficiles, triste et découragé, il ouvrait le petit paquet. Il en retirait un baiser et se souvenait ainsi de tout l’amour que sa petite fille avait  » soufflé dedans  » !

A nous aussi un cadeau a été offert – débordant d’amour – celui de notre Dieu qui nous a offert son propre Fils. C’est un amour qui s’offre à nous gratuitement, à condition toutefois que nous fassions notre part en le recevant. Par le don de son Fils, Dieu nous dit : « C’est à toi que je pense. C’est toi que j’aime. C’est pour toi que j’ai donné ma propre vie ! » L’amour de Dieu a-t-il pour vous, comme ce fut le cas pour ce père, un prix inestimable ? Puisse cette histoire toucher profondément votre cœur. Comme ce père a été touché par l’amour de sa petite fille, puissiez-vous, en cette période de Noël, être vous aussi touchés par l’amour de Dieu afin que vous lui donniez entièrement votre vie.

Voilà pourquoi nous disons :  » Gloire à Dieu dans les lieux très hauts  » !

 

Laurent Lenoir
Suivre Laurent Lenoir:

Laurent Lenoir
Articles récents de